Historique du Badminton

Les origines :


   Pratiqué par les Indiens d'Amérique latine il y a quelque 2000 ans, on retrouve des images de jeu du volant au XVIIe siècle dans les peintures d'artistes célèbres de l'époque (voir par exemple "La Fillette au Volant" de Chardin).

   L’un des ancêtres du badminton est le battledore and shuttlecock pratiqué en Angleterre dès le Moyen Âge, l’objet du jeu étant de maintenir en l’air un shuttlecock (volant) à l’aide d’une battledore (raquette ou palette).

 

Le badminton moderne :

 

   On raconte qu’un jour de 1873, des officiers anglais revenus des Indes se trouvant réunis dans le château du Duc de Beaufort à Badminton (ville anglaise du Gloucestershire), en viennent à évoquer le jeu indien du « poona », qui se pratiquait avec une raquette et une balle légère. Ils se mettent alors en tête d’y jouer.

 

   Mais n’ayant pas de balle sous la main, ils décident d’utiliser un bouchon de Champagne, auquel ils attachent quelques plumes. Amusés et séduits par leur trouvaille, ils décident de faire connaître ce jeu, sous le nom du château où il est né : Badminton.

   Quatre ans plus tard, ils publient les premières règles du jeu et s’en attribuent la paternité, bien qu’ils n’aient en fait rien inventé.

 

   Il n’y a pas si longtemps, ce sport passait uniquement pour un sport de plage. Depuis 1934, date de la création de l'International Badminton Fédération (IBF), renommé depuis Badminton World Fédération (BWF), plus de 150 pays se sont affiliés à cette fédération, sur les 5 continents. Ce qui représente plus de 100 millions le nombre de pratiquants sur la planète.

   Le comité olympique a donc logiquement décidé d’inscrire cette discipline aux Jeux olympiques de Barcelone en 1992, à la suite d’une démonstration à Séoul, quatre ans auparavant.

   Le simple et double messieurs, le simple et double dames ainsi que le double mixte sont les 5 épreuves présentées aux JO.

   Actuellement, les meilleurs joueurs mondiaux sont originaires de Chine, d’Indonésie, de Corée, ou de Malaisie. En Europe, seulement deux pays rivalisent avec les Asiatiques : le Danemark et l’Angleterre.

 

   Toutefois, il est à noter que les français ne sont pas en reste avec une des meilleures françaises Hongyan Pi avec une place de numéro 2 mondiale le 3 février 2005.

 

Le badminton en France :


   Depuis 1978, année de  création de la Fédération Française de Badminton, (FFBA) l'augmentation du nombre de joueurs français est de 7 à 18 % par an. En 10 ans, l'évolution du nombre de licenciés en France a atteint le chiffre de 584 %! Il y avait 600 clubs pour plus de 79 000 licenciés en 2001 ; la barre des 100 000 licenciés a été franchie début 2005.

   Aujourd'hui, la fédération annonce 130354 licenciés au 24 janvier 2009,  sans compter les pratiquants non licenciés comme nous le sommes à Fleurance.

 

   Sur le plan scolaire, dans le cadre de l'UNSS, le badminton avec 110 000 compétiteurs est au 2e rang des sports individuels les plus pratiqués.

 

   Le badminton en simple a été la 2e activité sportive la plus pratiquée au baccalauréat 2004.


Les structures d'accès au haut niveau mises en place en France :


   La fédération Française de badminton a mis en place toute une structure afin de permettre aux jeunes joueurs prometteurs d'accès au haut niveau. 

 

   La filière d'accès au sport de Haut Niveau repose essentiellement sur les équipes de France et sur la filière d’accession au Haut Niveau validée par le Ministère des Sports. Il se décline ensuite, au plan local, par des dispositifs labellisés par la ffba.

- 2 Pôles France

   Le Pôle France de L'INSEP rassemble l'Élite du badminton français (garçons et filles). Les meilleures conditions d'entraînement, de préparation aux échéances internationales et de formation sont regroupées afin d'optimiser les chances de résultats internationaux significatifs et de carrière pour les athlètes de Haut Niveau. Le Pôle France Jeunes situé sur le site de Châtenay-Malabrydu CREPS d’Ile de France regroupe et prépare les joueurs des équipes de France Jeunes (Juniors et Espoirs) à une carrière d'athlète de Haut Niveau, à leur intégration au sein de l’équipe de France senior, tout en développant leur projet scolaire et professionnel. Il est le dernier "filtre" avant l’entrée au Pôle France Élite de l'INSEP.

- 6 Pôles Espoirs

    Les 6 Pôles Espoirs sont répartis sur l'ensemble du territoire national : Aux CREPS de Voiron, de Talence, de Chatenay, de Dinard, de Strasbourg ainsi qu’à Bourges. Leur vocation est d'accueillir et de former les jeunes joueurs détectés au sein des clubs, au travers de regroupements et de sélections régionales et interrégionales. Ces jeunes joueurs constituent le "vivier" des collectifs nationaux et Équipes de France Jeunes. Les meilleurs d'entre eux sont ensuite dirigés vers l'un des 2 Pôles France, accompagnés d'un projet individuel de formation et de préparation technique.

 

Avis aux amateurs !!!

Présentation

Recherche

Calendrier

Septembre 2014
L M M J V S D
1 2 3 4 5 6 7
8 9 10 11 12 13 14
15 16 17 18 19 20 21
22 23 24 25 26 27 28
29 30          
<< < > >>

Recommander

Créer un Blog

Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus